• Un spécialiste répond à vos questions sous 48 heures: Inscription gratuite, Cliquez ICI

ma banque refuse de révoquer les prélèvements

samy

Nouveau débiteur
#1
bsr je viens de deposer un dossier auprés de la BDF pour surendettement .Suite à un licenciement apres harcelement moral et tentative de suicide j'ai été mis en maladie longue durée mon salaire a été maintenue grace à ma periode de maladie et ma prevoyance.Et ensuite j'ai été licencié tout en etant en maladie.j'ai pu grace au maintien de salaire descendre mon surendettement de presque 62000 euros à 38000 euros en me serrant la ceinture et en plus j'ai encore un fils en charge à l'université.Et depuis le 5 02 2011 j'ai été mis en invalidité cat 2 à l'age de 57 ans et 3 mois.Donc mes indemnités journalieres m'ont été supprimées et ma prevoyance en attendant la decision de la cramif .Donc je n'ai plus d'argentpour honorer mes dettes .j'ai déposé un dossier aupres de la BDF et j'ai reçu l'accusé de reception et un courrier que j'ai envoyé à mes créanciers et j'ai fait supprimer les prelevements automatiques pour 6 credits revolving mais ma banque à refuser de supprimer les prelevements sur les 2 credits que j'ai contracté chez ma propre banque qui m'a en meme temps retiré ma carte bleue premiere différée et me propose une carte electron, avec assurance que j'ai refusé.Que dois-je faire par rapport à ma banque car mon epouse a son compte dans la meme banque et n'était pas au courant que j'etais surendetté car ma banque et les organismes de credits revolving me permettaient de signer à la place de mon épouse.En attendant la reponse de la BDF à t-on le droit de changer de banque .Si ma banque préleve sur le compte de mon epouse on ne pourra pas payer notre loyer.car je n'ai pas d'informations sur mes futurs paiements en invalidité pour troubles psy à cause du harcelement que j'ai subi.Et l'affaire est au prud'homme.je suis sur endetté à plus de 70% de nos revenus
 
#2
Re : ma banque refuse de révoquer les prélèvements

bonsoir Samy,

Oui vous pouvez changer de banque est d'ailleurs c'est conseillé,puisque votre banque refuse de révoquer ses propres prélévements.Tant qu'il y aura de l'argent sur ce compte elle prélevera, donc changer de banque. Il faut réinterer votre demande de révocation auprés de votre banque en AR. En principe la banque n'a pas le droit de prélever sur le compte de votre épouse,mais le mieux serait qu'elle change aussi de banque. Figure t-elle en tant que co-empruntrice sur vos prêts, ceux de la banque ?

courage

colibri
 

samy

Nouveau débiteur
#3
Re : ma banque refuse de révoquer les prélèvements

bjr colibri elle est co-empruntrice sur le plus gros pret 508 eur.mais ce n'est pas sa signature.J'ai une assurance de 18 euros sur ce pret personnel est-ce que je peux la faire annuler car elle ne me sert à rien Et merci beaucoup.
 
Dernière édition:
#4
Re : ma banque refuse de révoquer les prélèvements

bonsoir Samy,

Vu qu'elle est co-empruntrice sur ce crédit ils peuvent effectivement se retourner contre votre épouse. Le mieux serait qu'elle change de banque aussi.
Pour l''assurance de 18€ effectivement si elle ne vous sert pas vous pouvez la résilier. La plupart de temps ces assurances ne servent à rien car quand on en a besoin çà ne marche jamais.

bonne soirée
 

KONRAD

Nouveau débiteur
#5
Le Fonds monétaire international (FMI) offre une aide financière non remboursable à toute personne physique ou morale résidant en France, en Belgique, en Suisse, au Canada, en Polynésie française, essentiellement un mécanisme inspiré du Fonds d'investissement (FIV) et qui vise à combiner les aides non remboursables du budget de l'UE (UNION EUROPÉENNE) avec les prêts des institutions financières. Cette aide a été inspirée sous la tension que nous passons en ce moment à cause de cette maladie. Une aide financière non-remboursable signifie les sommes d'argent accordées sous forme de dons, vous n'aurez donc pas à les rembourser. L'objectif commun est d'encourager et d'accompagner les personnes en difficulté financière et d'aider à la réalisation de projets d'intérêt général publics (état, collectivités locales) ou privés (fondations, associations): il est possible de bénéficier d'une aide non-remboursable allant de 10 000 euros à 500 000 euros. Courrier électronique : alfredkonradd49@gmail.com
 

Pièces jointes