• Un spécialiste répond à vos questions sous 48 heures: Inscription gratuite, Cliquez ICI

Comment annulé des prets sans avoir recours au surrendettement

ckilemalin

Nouveau débiteur
#1
Bonjour,

Ayant contracté plusieurs prêts à la consommation (24 en total), je viens vous parler de mon expérience.

En 2007/2008 j'ai eu des difficultés personnelles et financières, je me suis retrouvé pratiquement sans ressource et devant faire face à mes obligations de remboursement. Malgré différents courrier adressé à mes créanciers afin d'étaler ma dette ou trouver des solutions de regroupement, je me suis fait très souvent claquer la porte au nez ! j’ai tenté de négocier avec les sté de recouvrement et certains huissiers, de verser des petits montants pour montrer ma bonne foi.. Mais l’on me demandait toujours plus et cela n’effaçait pas ma dette car on me rajoutait des intérêts sur les intérêts avec des pénalités de retard… je n’en voyais pas la fin !

Il n'y a pas de solution miracle à part le dossier de surendettement ! Mais que je n'ai pas choisi... j'ai préféré attaqué mes créanciers ! J’ai donc arrêté de payer tout mes créanciers.

Et oui... Avec l'aide de mon avocat, j'ai tout d'abord fait opposition à toutes les demandes d’injonction ! Il faut savoir qu'un huissier ne peut intervenir qu'après avoir eu l'accord d’un juge pour procéder à une saisie ! Il faut donc que votre affaire soit jugée ! Et si vous avez fait opposition, ils ne peuvent rien faire… Et avant que votre dossier passe en jugement, il coule de l’eau sous les ponts ! Avec des reports d’audiences pour manque de pièces et disponibilités, cela repousse à plus d’un an, parfois plus….

Sinon, seul des cabinets de recouvrement interviennent et vous harcèle... La méthode est parfois très discutable, voir pour certains très anormal voir malhonnête !!! Il ne faut pas hésiter à porter plainte ! Leur écrire en ce sens ! Il faut savoir que cela peut être très dommageable pour le créancier lors du jugement ! Et que celui-ci peut être condamné pour les agissements du cabinet de recouvrement ! Vous avez fait opposition, cela indique que vous n’êtes pas d’accord sur le remboursement, donc il faut un jugement pour trancher !

Pour exemple, une Sté de recouvrement s’amusait à contacter mes voisins pour me laisser des messages… pathétiques ! Ils se faisaient passer pour quelqu’un d’autre et invoquait une urgence… Mon voisin inquiet me laissait des messages pour m’informer qu’il fallait que je rappel Mr XXXX pour une affaire importante ! J’ai indiqué que j’allais porter plaintes, que je disposais des courriers et témoignages de mes voisins et en informerai son client pour que soit porté au dossier ces éléments lors du jugement ! Plus aucuns appels…

De même, un huissier qui intervient sans condamnation ou jugement est hors la loi ! Il doit aussi respecter une charte déontologique et ne pas se soustraire.

Pour exemple, un huissier est passé par mon compte copain d’avant pour me harceler ! et me laissé des messages sur mon profil !!! Absolument anormal, une atteinte flagrante à la vie privée… mon avocat leur a écrit ainsi que moi-même leur demandant de stopper leur agissement. Mon avocat a indiqué écrire à l’ordre des huissiers pour faire connaître leur agissement… le cabinet d’huissier s’est confondu en excuse et je n’ai plus entendu parler d’eux !

Venons-en au principal ! Les jugements ! Lors du jugement, mon avocat à demander certaines pièces indiquant s’il s’agissait bien de moi, de ma signature ! si la Ste d’emprunt disposait du bordereau de rétractation ! Très souvent cela est oublié ou perdu dans des déménagements successifs ou l’on ne retrouve rarement ces documents… le tribunal n’ayant pas ces éléments pour statuer et cela étant une obligation de la Sté de crédit, le contrat est caduque et le crédit est annulé ! Cerise sur le gâteau, j’ai perçu des dommages et intérêts…

Aussi, lorsque les Sté de crédit se repassent les prêts entre eux suite à des fusions ou acquisitions, rien n’est fait dans la légalité pour l’emprunteur ! Je me souviens qu’une Sté de crédit venait au fait d’une autre Sté de crédit ! elle me poursuivait pour le remboursement de la créance… j’ai fait opposition et mon avocat a indiqué lors de l’audience ne pas connaître cette Sté de crédit !? Et que si elle venait au fait d’une autre Sté et lui fallait le montrer !!! Voyez-vous donc cela ! On allait mettre les comptes ou autres statuts, informations relatives à l’entreprise à ces négociations, donc très privée, sur la table devant les tribunaux ! Cela n’a pas fait un pli… nous n’avons pas vu l’ombre d’un document ! Le juge n’a pu que statuer en ma faveur et ordonner l’annulation du prêt… bien sur, j’ai demandé des dommages et intérêts…

Il ne faut pas oublier de demander le défichage FICP !! Et attaquer si la Sté de crédit ne le fait pas ! Et bien évidement demander des dommages et intérêts le cas échéant….

Bien sur, vous ne gagner pas à tous les coups ! Mais j’ai ainsi réduits mes créanciers à moins d’une dizaine et certains ont carrément abandonnés… Cela m’a pris cinq ans, soit le délai d’un fichage FICP ! Les derniers créanciers, à bout de souffle, n’ont plus que le choix de négocier et de revoir la dette à la baisse. Sorti du FICP, je vais pouvoir retrouver une vie normale… et peut etre faire un prêt pour rembourser mes dernières dettes. Pour l’avocat, j’avais négocié un tarif mensuel durant toute la période et il a eu du boulot ce cher maitre ! Mais celui-ci m’a couté moins cher que si j’avais du rembourser mes prêts, voir même m’a fait gagner de l’argent !

Je ne fais pas ici l’analogie du crime paye toujours… et qu’il ne faut pas rembourser ces dettes, bien au contraire ! Si vous pouvez trouver une solution faite le.

Mon témoignage explique simplement une situation d’une personne honnête qui devant des circonstances difficiles, que je ne souhaite à personne de vivre, a du faire un choix difficile ! Si je n’avais pas eu à faire à des gens malhonnêtes, qui auraient accepté de m’aider plutôt que de m’enfoncer encore plus en me taxant toujours plus d’intérêts et de pénalités… la situation aurait été tout autre. Certaines Sté ne doivent pas encore en revenir…

Ceux qui vivent dans cette situation, savent de quoi je parle ! Les appels incessants, les saisies, la malhonnêteté des Sté de recouvrement, les huissiers qui en tirent partis et créent des Sté de recouvrement pour automatiser tout cela ! Il ne faut pas oublier que l’on m’a prêté plus que de raison et tous le savait… J’ai toujours remboursé jusqu'à je me retrouve en difficulté, j’ai alors préféré me battre et attaquer tour à tour ces Sté qui ne reculent devant rien pour vous prêter toujours plus à des conditions exagérés et vous enfoncer l’heure venue…

Défendez-vous, vos droits, prenez avocat et retournez la situation !

Ceux qui souhaitent des informations ou l’adresse de cet avocat spécialisé et mal apprécié des Stés de crédit, je reste à votre disposition.

Merci à ce forum d’exister.
 

isabellica

Nouveau débiteur
#2
Re : Comment annulé des prets sans avoir recours au surrendettement

Bonjour, pourriez vous me donner le nom de votre avocat s'il vous plait ? Merci.
 

colibri

modératrice
#3
Re : Comment annulé des prets sans avoir recours au surrendettement

Bonjour ,

Juste une rectification. Le fait qu'il n'y ai pas le bordereau de rétractation sur l'offre de prêt du préteur,ne rend pas le contrat caduque et n'annule pas ce contrat. Si effectivement le prêteur ne peut fournir l'offre avec le bordereau (ce qui arrive majoritairement) cela implique la déchéance du droit aux intérêts. Et je dirai, que c'est aussi à l'interprétation du juge........ Et quand les contrats sont anciens,si il y a déchéances du droits aux intérêts, il arrive qu'il ne reste rien à devoir.
En faisant ce choix, d'attaquer et dénoncer les failles aux contrats, on peut faire baisser considérablement la dette. Mais il faut s'armer de patience et comme dit dans le témoignage on ne gagne pas à tout les coups. Il arrive qu'on se retrouve à payer plus que ce qui était noté sur l'IP quand le juge va dans le sens du créancier.
A savoir aussi qu'il faut un avocat spécialisé dans le droit à la consommation et qu'il faut qu'il soit de votre département .
Si vous avez dans vos assurances une protection juridique voir avec cette assurance car elle peut prendre en charge une partie des frais d'avocat.

bonne journée
 

PATRICK7575

Nouveau débiteur
#4
Re : Comment annulé des prets sans avoir recours au surrendettement

Bonjour,

Ayant contracté plusieurs prêts à la consommation (24 en total), je viens vous parler de mon expérience.

En 2007/2008 j'ai eu des difficultés personnelles et financières, je me suis retrouvé pratiquement sans ressource et devant faire face à mes obligations de remboursement. Malgré différents courrier adressé à mes créanciers afin d'étaler ma dette ou trouver des solutions de regroupement, je me suis fait très souvent claquer la porte au nez ! j’ai tenté de négocier avec les sté de recouvrement et certains huissiers, de verser des petits montants pour montrer ma bonne foi.. Mais l’on me demandait toujours plus et cela n’effaçait pas ma dette car on me rajoutait des intérêts sur les intérêts avec des pénalités de retard… je n’en voyais pas la fin !

Il n'y a pas de solution miracle à part le dossier de surendettement ! Mais que je n'ai pas choisi... j'ai préféré attaqué mes créanciers ! J’ai donc arrêté de payer tout mes créanciers.

Et oui... Avec l'aide de mon avocat, j'ai tout d'abord fait opposition à toutes les demandes d’injonction ! Il faut savoir qu'un huissier ne peut intervenir qu'après avoir eu l'accord d’un juge pour procéder à une saisie ! Il faut donc que votre affaire soit jugée ! Et si vous avez fait opposition, ils ne peuvent rien faire… Et avant que votre dossier passe en jugement, il coule de l’eau sous les ponts ! Avec des reports d’audiences pour manque de pièces et disponibilités, cela repousse à plus d’un an, parfois plus….

Sinon, seul des cabinets de recouvrement interviennent et vous harcèle... La méthode est parfois très discutable, voir pour certains très anormal voir malhonnête !!! Il ne faut pas hésiter à porter plainte ! Leur écrire en ce sens ! Il faut savoir que cela peut être très dommageable pour le créancier lors du jugement ! Et que celui-ci peut être condamné pour les agissements du cabinet de recouvrement ! Vous avez fait opposition, cela indique que vous n’êtes pas d’accord sur le remboursement, donc il faut un jugement pour trancher !

Pour exemple, une Sté de recouvrement s’amusait à contacter mes voisins pour me laisser des messages… pathétiques ! Ils se faisaient passer pour quelqu’un d’autre et invoquait une urgence… Mon voisin inquiet me laissait des messages pour m’informer qu’il fallait que je rappel Mr XXXX pour une affaire importante ! J’ai indiqué que j’allais porter plaintes, que je disposais des courriers et témoignages de mes voisins et en informerai son client pour que soit porté au dossier ces éléments lors du jugement ! Plus aucuns appels…

De même, un huissier qui intervient sans condamnation ou jugement est hors la loi ! Il doit aussi respecter une charte déontologique et ne pas se soustraire.

Pour exemple, un huissier est passé par mon compte copain d’avant pour me harceler ! et me laissé des messages sur mon profil !!! Absolument anormal, une atteinte flagrante à la vie privée… mon avocat leur a écrit ainsi que moi-même leur demandant de stopper leur agissement. Mon avocat a indiqué écrire à l’ordre des huissiers pour faire connaître leur agissement… le cabinet d’huissier s’est confondu en excuse et je n’ai plus entendu parler d’eux !

Venons-en au principal ! Les jugements ! Lors du jugement, mon avocat à demander certaines pièces indiquant s’il s’agissait bien de moi, de ma signature ! si la Ste d’emprunt disposait du bordereau de rétractation ! Très souvent cela est oublié ou perdu dans des déménagements successifs ou l’on ne retrouve rarement ces documents… le tribunal n’ayant pas ces éléments pour statuer et cela étant une obligation de la Sté de crédit, le contrat est caduque et le crédit est annulé ! Cerise sur le gâteau, j’ai perçu des dommages et intérêts…

Aussi, lorsque les Sté de crédit se repassent les prêts entre eux suite à des fusions ou acquisitions, rien n’est fait dans la légalité pour l’emprunteur ! Je me souviens qu’une Sté de crédit venait au fait d’une autre Sté de crédit ! elle me poursuivait pour le remboursement de la créance… j’ai fait opposition et mon avocat a indiqué lors de l’audience ne pas connaître cette Sté de crédit !? Et que si elle venait au fait d’une autre Sté et lui fallait le montrer !!! Voyez-vous donc cela ! On allait mettre les comptes ou autres statuts, informations relatives à l’entreprise à ces négociations, donc très privée, sur la table devant les tribunaux ! Cela n’a pas fait un pli… nous n’avons pas vu l’ombre d’un document ! Le juge n’a pu que statuer en ma faveur et ordonner l’annulation du prêt… bien sur, j’ai demandé des dommages et intérêts…

Il ne faut pas oublier de demander le défichage FICP !! Et attaquer si la Sté de crédit ne le fait pas ! Et bien évidement demander des dommages et intérêts le cas échéant….

Bien sur, vous ne gagner pas à tous les coups ! Mais j’ai ainsi réduits mes créanciers à moins d’une dizaine et certains ont carrément abandonnés… Cela m’a pris cinq ans, soit le délai d’un fichage FICP ! Les derniers créanciers, à bout de souffle, n’ont plus que le choix de négocier et de revoir la dette à la baisse. Sorti du FICP, je vais pouvoir retrouver une vie normale… et peut etre faire un prêt pour rembourser mes dernières dettes. Pour l’avocat, j’avais négocié un tarif mensuel durant toute la période et il a eu du boulot ce cher maitre ! Mais celui-ci m’a couté moins cher que si j’avais du rembourser mes prêts, voir même m’a fait gagner de l’argent !

Je ne fais pas ici l’analogie du crime paye toujours… et qu’il ne faut pas rembourser ces dettes, bien au contraire ! Si vous pouvez trouver une solution faite le.

Mon témoignage explique simplement une situation d’une personne honnête qui devant des circonstances difficiles, que je ne souhaite à personne de vivre, a du faire un choix difficile ! Si je n’avais pas eu à faire à des gens malhonnêtes, qui auraient accepté de m’aider plutôt que de m’enfoncer encore plus en me taxant toujours plus d’intérêts et de pénalités… la situation aurait été tout autre. Certaines Sté ne doivent pas encore en revenir…

Ceux qui vivent dans cette situation, savent de quoi je parle ! Les appels incessants, les saisies, la malhonnêteté des Sté de recouvrement, les huissiers qui en tirent partis et créent des Sté de recouvrement pour automatiser tout cela ! Il ne faut pas oublier que l’on m’a prêté plus que de raison et tous le savait… J’ai toujours remboursé jusqu'à je me retrouve en difficulté, j’ai alors préféré me battre et attaquer tour à tour ces Sté qui ne reculent devant rien pour vous prêter toujours plus à des conditions exagérés et vous enfoncer l’heure venue…

Défendez-vous, vos droits, prenez avocat et retournez la situation !

Ceux qui souhaitent des informations ou l’adresse de cet avocat spécialisé et mal apprécié des Stés de crédit, je reste à votre disposition.

Merci à ce forum d’exister.
Bonjour

Pourriez vous avoir l'obligeance de me communiquer les coordonnées de l'avocat qui vous a aidé.
Je vous remercie beaucoup
Cordialement
PC
pierrecharles75@hotmail.com
 

PATRICK7575

Nouveau débiteur
#5
Re : Comment annulé des prets sans avoir recours au surrendettement

Monsieur, Madame,
Je vous remercie de votre témoignage trés intéressant. car je suis quasiment dans le même cas.
Pourriez vous avoir la gentillesse de me communiquer les coordonnées de votre avocat qui vous assisté dans ce dossier.
Je vous en remercie beaucoup
Sincéres Salutations
Pierre Charles
 

Ca peut vous intéresser