SURENDETTEMENT ET DIVORCE

Dans 'Divorce'

  1. ValDa

    ValDa Nouveau débiteur

    Bonjour, je suis actuellement en instance de divorce et surendettée. J'ai moi même contracter tous les prêts sans en avertir mon mari (motif maintenant du divorce). Biensur, je souhaite tout prendre à  ma charge. j'ai été en plus licenciée récemment. Un premier dossier avait été déposé auprès de la BDF en 2007 au nom de Mr et Mme. Je remboursais mes créanciers normalement, jusqu'à  mon licenciement. J'ai donc de nouveau redeposé un dossier auprès de la BDF mais seule, puisque mon mari refusait de redéposé et ne voulais pas payer. Je viens de recevoir l'irrecevabilité de mon dossier motif : surendettement volontaire. Je peux vous assurer qu'il ne s'agit pas d'un surendettement volontaire, mais un piège. Je dépose un recours auprès de la BDF, mais comment cela va se passer, j'ai peur. J'ai tout perdu, mon mari. Mon avocat me dit que l'on n'est pas obligé de divorcer pour résoudre nos problèmes. Est ce vrai, je voudrai en avoir la certitude. J'ai alors actuel, un avocat pour mon divorce, qui s'occupe également des crédits, mais on m'a conseillé de prendre un avocat financier. Qu'en pensez vous ? Sera-t-il plus efficace.
    J'en ai contacté un, qui m'a dit qu'il fallait absolument faire un recours afin que mon dossier soit recevable et ensuite demander une faillite personnelle. Je n'ai aucun bien immobilier au autre. Que dois-je faire, je suis perdue. D'autre part j'en ai parlé à  mon avocat qui m'a dit que cela pouvait bien sur être la solution. J'ai une dernière question. Suis-je tout de même obligée de divorcer ou pas.
    Merci pour vos réponses et votre aide.
    ValDa :(
  2. jose33120

    jose33120 Guest

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    Bonsoir,

    Les réponses que vous attendez de nous c'est de savoir si j'ai bien compris, si vous devez divorcé ou pas, conséquence des problèmes financier ? ma réponse est clair c'est NON .Les problèmes d'argents ? comme on dit :< L'ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR MAIS IL Y CONTRIBUE>. L'important dans un couple c'est de savoir exactement qu'elles sont les sentiments que l'on a l'un pour l'autre qu'elle est l'AMOUR que l'on porte à  l'autre, on pourra me rétorquer :< il y a toujours un qui aime plus que l'autre> NON il y a tout simplement l'amour que l'on se porte.
    Vous dites vous avez contracté des crédits sans en parlé avec votre conjoint. Je ne porterais pas de jugement mais pour l'instant il est solidaire, puisqu'il n'a pas sollicité de part le tribunal d'instance votre insolvabilité, se désolidarisant de vos dettes,donc vis à  vis de la loi il est co responsable.50 % 50% votre avocat doit vous le dire ou est son devoir de conseil.
    Avoir un avocat spécialisé dans le droit financier certes mais qui va le payer ? ce n'est pas votre aide JURIDICTIONNELLE qui va le faire si toutefois il prend cela car tout les avocats ne prennent pas de dossier en aide Juridictionnelle; POSEZ LES BONNES QUESTIONS à  qui de droit, vous risquez d'être surprise ensuite. Pour le divorce c'est le DROIT DE LA FAMILLE DONT LE JAF (JUGE AUX AFFAIRES FAMILIALES) T.G.I.

    Demandé une faillite personnelle, il faut d'abord contester la décision de la BDF et vous avez 15 jours pour le faire à  compter du courrier recommandé reçu par vous vous signifiant le rejet de votre demande pour surendettement volontaire. Ensuite ce sera le travail de votre avocat de demander cette faillite personnelle. Le JEX APPRECIERA.José33120
  3. ValDa

    ValDa Nouveau débiteur

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    Bonsoir,
    je vous remercie infiniment pour votre réponse aussi rapide.
    ma lettre recommandée pour la BDF part des demain.
    Par contre c'est quoi le JEX, je ne sais pas.
    Qu'est ce que l"insolvabilité". je sais ce que veux dire être insolvable, mais je ne comprends pas le faite de mon mari demande mon insolvabilité. Par contre j'ai oublié de vous préciser toute à  l'heure une chose très importante, je pense. C'est que mon mari à  porter plainte contre moi, vis à  vis des crédits.
    Mon avocat, me rassure, mais je suis vraiement perdue et j'ai peur de tout ce qui va m'arriver. Si je n'arrive à  rien, mes enfants devront ils payer à  cause de moi !
    Merci
    ValDa
  4. jose33120

    jose33120 Guest

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    Bonsoir ValDa,

    Voyez que lorsque l'on donne la moitié des informations soit par pudeur, soit par crainte, celui qui comme moi lie votre message un néophite ne peux pas deviner ce que vous venez de révéler. Et cela change les donnes du dossier. Car vous dite que votre marie a saisie le justice pour se désolidariser de vos dettes. Et dans le cadre de la décision du juge vous devrez assumer toute seule les dettes que vous avez contracté. LOrs de ma premieère lecture à  votre premier pots j'ai entrevue ce problème majeur et j'ai volontairement accentué sur cette situation san en être vraiment sur et je vous ai dit 50- 50 or la dans votre confirmation de situation c'est toute les dettes qui sont pour vous, il faudrait bien tenir compte de la décision du juge et de lire ses attendus. Mais vous avez un avocat et il faut lui demander les informations car lui connait bien le dossier et il à  la première chose à  faire c'est de devoir de conseil et le devoir de l'information.
    Vous me demandez cest quoi le JEX,? le jex = JUGE DE L'EXECUTION VOUS ME DEMANDEZ CE QUE VEUT DIRE LE MOT L'insolvabilité d'une personne = un personne est insolvable.il y a des personnes qui volontairement se rendent insolvables.Votre dossier est complexe tout en étant simple.La commision de la BANQUE DE FRANCE pourrait dans ce dossier vous déclarez irecevable pour agravasion volontaire de votre situation. bonne chance et bon courage, vous en aurez besoin. Un étape difficile commence. Questionnez votre avocat, demandez lui des informations, il est tenue de vous les fournir;José33120
  5. ValDa

    ValDa Nouveau débiteur

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    Bonjour,
    merci pour ces précisions. Si j'ai bien compris, maintenant que mon mari à  porter plainte contre moi au sujet des crédits, toutes les dettes me reviennent. Mon avocat m'a dit que l'on ne pouvait par porter plainte entre époux ! est-ce vrai ?
    Si je fais appel à  vous, c'est que j'ai l'impression que mon avocat n'est pas au top en ce qui concerne les crédits. C'est pour cette raison que je vous demandez, s'il ne valait pas mieux que je prenne un avocat financier pour ce sujet. Je n'ai pas d'aide juridictionnelle, ce sont mes parents qui paient pour le moment.
    Par contre je tiens à  préciser que je ne me suis pas endettée volontairement. ça était la spirale infernale. crédit pour payer les mensualités des autres crédits et ainsi de suite, et comme ils passent leur temps à  vous harceler avec leur proposition aléchante, quand vous êtes dans la M.... et un peu dépressive vous craquez.
    Je ne me suis pas renduit volontairement insolvables, j'ai été licenciée et je suis au jour d'aujourd'hui à  la recherche d'un emploi, j'ai envie de m'en sortir, je ne peux pas vivre toute ma vie comme ça, elle est déjà  bien foutue, il faut que je pense à  mes enfants.
    Si la BDF me declare irecevable pour agravio volontaire, que va t-il se passer. Pourquoi mon dossier vous parait il complexe ?
    Et pour mes enfants vous n'avez pas répondu, seront -ils obligés de payer si je n'ai pas fini de payer.
    Et dans cette situation, est-ce que je suis toujours obligée de divorcée, meme si mon mari à  porter plainte contre moi.
    J'ai vraiement besoin d'aide. Et de parler de ces problèmes m'aide un peu.
    Merci
    Valda
  6. zigot042

    zigot042 Guest

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    bonjour,
    vous disposez d'une immunité par rapport a votre époux qu'en matiere de vol. votre époux peut tout a fait déposer plainte pour usurpation d'identité faux et usage de faux.
    votre époux peut néanmoins etre poursuivi par les créanciers même s'il n'a pas signé les prets. en effet si ceux ci ont été contracté pour l'entretien du ménage ou ci celui ci a utilisé les fonds, il n'est pas évident que les créanciers le désolidarisent de sa responsabilité.
    quant au motif d'irrecevabilité de la BDF, il est curieux, car la bonne foi est toujours présumé. la mauvaise foi basée sur le comportement est rarement retenue par les juges. Même une utilisation répétée des moyens de crédit malgré une situation difficile délicate n'est pas un motif d'irrecevabilité.
    Quant au divorce, c'est votre choix personnel. que votre époux dépose plainte a votre encontre ne vous oblige pas a accepter le principe d'un divorce a l'amiable
  7. ValDa

    ValDa Nouveau débiteur

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    Bonjour,
    merci pour votre réponse zigot042.
    en fait je ne sais pas encore ce qui va ce passer auprès de la BDF. ils ont déjà  refusé mon dossier pour motif surendettement volontaire. je fais biensur recours. Mais j'ai peur. Mon avocat me rassure, mais bon, c'est difficile, j'ai fait une énorme bêtise (pour rester polie)
    Merci pour votre aide.
    ValDa
  8. zigot042

    zigot042 Guest

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    votre "bétise" n'a rien a voir avec la recevabilité du dossier de surendettement, surtout qu'aucune procédure judiciaire a votre encontre n'est engagée. vous etes présumée de bonne foi, difficile de prouver un endettement volontaire
  9. ValDa

    ValDa Nouveau débiteur

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    Merci Zigot042
    vous êtes vraiement sympa, ça fait de bien de se sentir écoutée et aidée.
    j'espère sincérement m'en sortir
    cordialement
    ValDa
  10. ValDa

    ValDa Nouveau débiteur

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    Bonjour jose33120,

    comme vous me dites " bonne chance et bon courage, vous en aurez besoin"
    cela veut dire que la procédure va être longue est très dificille. Il faut combien de temps, en regle général, pour arriver à  s'en sortir.
    Merci pour votre réponse.
    Je ne vous cache pas que le moral est au plus bas.
    Cordialement
    ValDa
    PS : il y a t-il une association en région parisienne, je suis dans le Val de Marne, limite 77
  11. jose33120

    jose33120 Guest

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    BONSOIR,

    En effet ValDa, il faut du courage et de la tenacité pour parvenir au bout du chemin. Le chemin sera long, car en fonction du département et de l'engorgement des difficultées dossiers cela peut prendre en 4 et 8 mois pour l'instant, car le projet de loi de CHRISTINE LAGARDE notre ministre des finances n'est pas encore voté. Nous attendons pour voir !!!!!!!

    par contre dans la mesure ou la commission vous donne sa recevabilité et le moment ou le plan définitif est en place il faut compter sur la région Parisienne 5 à  6 mois.
    Puis vient le temps de la longueur du plan 10 ans maximum. alors quand je vous dis qu'il faut beaucoup de courage OUI il en faut. Mais qu'elle soulagement lorsque le plan est accepté. C'est ce que je vous souhaite.

    Concernant les CRESUS vous avez sur PARIS CRESUS ILE DE FRANCE. sur l'annuaire des CRESUS EN FRANCE sur ce site.
    cordialement à  vous José33120 CRESUS GIRONDE
  12. ValDa

    ValDa Nouveau débiteur

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    Bonsoir José33120,

    Je vous remercie pour vos réponses et pour votre aide.
    Il va donc falloir que je sois courageuse, et je vais l'être.
    Si j'ai besoin, je me permettrais de faire à  nouveau appel à  vous. Je vous donnerai de mes nouvelles.
    Je ne quitte pas le site, et je ferai tout ce que je peux pour essayer d'aider d'autres personnes et surtout les informer sur les consèquences des "crédits faciles".
    Cordialement
    ValDa :)
  13. jose33120

    jose33120 Guest

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    Bonjour Valda,

    D'abord aujourd'hui c'est Pà‚QUES et je souhaite à  toutes celle et ceux qui nous lisent de bonne journées Pascal, et du courage dans vos difficultés à  tous.
    Vous savez Valda, ce n'est pas le crédit facile, qui est mis en cause, le crédit OUI bien sur il n'en faut, pour faire marcher l'économie de la FRANCE, Mais ce que nous voulons aux CRESUS ASSOCIATION c'est d'éclairer beaucoup mieux le consommateur des pièges dans lequel il ne faut pas tomber.Personne n'est parfait dans ce monde et on peux comprendre les personnes qui pour ne plus être ennuyé par les créanciers fassent des "bêtises dans les crédits" c'est aux créanciers de faire leurs travail, de prendre des renseignements indispensables, les documents appropriés, bulletins de salaire, des preuves qu'ils pourront bien rembourser leurs dettes, et non comme ils le font aujourd'hui, de tout et n'importe quoi, pourvu qu'ils vendent leurs crédits sans tenir compte du passif des demandeurs. J'ai fait un ARTICLE sur mon désaccord avec Christine LAGARDE notre ministre des finances;www.defensedesconsommateurs.fr
    Oui Valda tenez nous informé de la suite de votre dossier, cela permettra aux lecteurs de ce site de l'évolution de votre dossier et si vous avez besoin de nous alors nous serons présent pour vous apporter nos impressions.Bon courage josé33120
  14. ValDa

    ValDa Nouveau débiteur

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    Bonsoir José 33120,

    Je viens de lire votre dernier message, et je suis allée lire votre article sur le site que vous m'avez donné.
    Je suis entièrement d'accord avec vous. Il faut plus de sévérité pour éviter cet engrenage.
    Je vous donnerai de mes nouvelles, bien sur et j'essayrai dans la mesure de mes possibilités de conseiller les personnes dans le même cas que moi. et si je le peux prevenir bien avant les dégats que cela peut faire (financier et famillier).
    Je regrete peut être une chose, ce de ne pas habiter dans votre secteur.
    A bientôt
    ValDa
  15. mouche

    mouche Nouveau débiteur

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    Bonsoir Valda,

    Je me permets de vous envoyer un petit mot, pour vous dire qu'il faut vérifier que vous n'avez pas droit à  l'aide juridictionnelle ; il se peut que vous ne l'ayez pas en totalité, mais au moins une partie.

    Si votre dossier est un peu complexe, en effet, il vaut mieux avoir un avocat. Il sera là  pour vous aider et aussi vous représenter lors des audiences (une charge en moins pour vous) et puis devant le JEX, cela n'a pas d'incidence du tout.

    Je vous dis cela car je suis allée en voir un aujourd'hui, du fait que j'ai reçu une assignation au TGI. D'une, il prend l'aide juridictionnelle et pour moi rien à  payer du tout du fait du RMI, et en plus, il va s'occuper de tous nos dossiers. Sur l'assignation au TGI il a déjà  repéré un vice de forme ....
    Et puis, par exemple, lorsqu'une même société vous accorde jusqu'à  7 révolving, comme ça sans soucis, il y a un manque de sérieux de la société et faute de celle-ci qui n'aurait pas dà» accorder tous ces crédits .....
    Si il n'y a pas d'avocat pour "éplucher les textes" nous, en tant que particuliers, on ne voit pas tout cela et on ne sait pas faire valoir nos droits.

    Enfin, ce n'est que mon avis .... je vous le dis pour vous aider ...

    Courage Valda et @ + + +

    mouche
  16. ValDa

    ValDa Nouveau débiteur

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    Bonsoir mouche,

    Je vous remercie pour votre réponse. j'ai un avocat qui s'occupe de mon divorce et des crédits. C'est vrai que j'avais demandé s'il était utile d'en prendre un spéciélisé dans les crédits à  la conso, car j'ai l'impression que le mien n'est pas au top sur ce sujet, et je ne sais pas quoi faire.
    Si je peux en avoir un autre avec une aide juridictionnelle, ça vaut peut être le coup. Je paie mon avocat actuellement.
    Il faut que je me renseigne sérieusement.
    Cordialement
    ValDa
  17. ValDa

    ValDa Nouveau débiteur

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    Bonsoir,

    J'ai une nouvelle question à  poser.

    Voila je vous ai expliqué que j'étais surendété et que j'avais contracté tous ces crédits sans en parler à  mon mari.

    D'où le divorce maintenant. J'ai toujours dit que je voulais tout prendre à  ma charge, car je suis la seule responsable et je le ferai, par amour.
    Mais mon avocat me dit que c'est pas possible, et que le juge va forcément refusé, car un moment ou à  un autre j'ai contracté des crédits pour les biens de la famille.

    Ma question est donc la suivante : est-ce que le juge peut refuser que je prenne tout à  ma charge, si je lui demande ? Que va-t-il se passer ?

    J'ai peur, peur de la décision du juge, de mon mari et tout simplement de divorcer.

    Est-ce que quelqu'un peut m'aider en répondant à  mes questions ?

    J'ai tout perdu, et je suis complètement desespérée.

    Merci pour votre aide

    ValDa
  18. mouche

    mouche Nouveau débiteur

    Re : SURENDETTEMENT ET DIVORCE

    Bonsoir Valda,

    Je comprends votre détresse et il est vrai que ce n'est pas facile ... C'est clair que vous avez contracté tous ces crédits là  pour faire vivre votre famille correctement et donc, d'une manière indirecte, votre mari en a aussi profité.
    Sur les contrats de crédit, il n'était pas co-emprunteur, mais vous étiez mariés. Vous êtes sous le régime de la communauté légale ou avec contrat ???

    Je comprends que vous vouliez tout prendre à  votre charge, car quelque part, vous culpabilisez d'avoir pris tous ces crédits, mais vous savez, il faut aussi faire appliquer vos droits et je pense que votre mari aura sa part de responsabilité.
    C'est bien de vouloir tout assumer toute seule, mais pensez aussi que ce sera difficile.
    Dans tous les cas, le juge en décidera ... et c'est lui seul qui tranchera...

    Je sens que vous l'aimez toujours votre mari et vous ne savez plus que faire pour "rattraper votre bêtise" si je puis dire ... Peut-être pourriez-vous essayer de lui parler et de lui expliquer pourquoi vous avez fait tous ces prêts, et dites-lui dans les yeux, que vous l'aimez et que le divorce ne fera qu'aggraver les choses à  tous les niveaux.
    Prouvez-lui votre amour .... il n'attend peut-être que cela au fond de lui-même, mais les hommes sont beaucoup trop orgueilleux pour l'avouer.

    Courage Valda et si vous souhaitez dialoguer, n'hésitez pas... ;) ;)

    @ + + + :-*

    mouche

Partager cette page